Comment bien choisir ses SaaS ?

L’explosion du nombre de fournisseurs Saas sur le marché rend le choix compliqué parmi toutes ces options pouvant aider votre entreprise. Chacun cherche à se différencier par de meilleures fonctionnalités, des tarifs attractifs, ou bien une création de valeur originale.

Mais alors comment choisir son Saas ? 

Cet article vous expose les méthodes à suivre et les questions à se poser pour choisir LE Saas qui vous conviendra parfaitement.


Sommaire :

Quel type de Saas est fait pour votre entreprise ? 

  • Identifiez les fonctionnalités nécessaires
  • Prenez en compte votre budget

Evaluez le fournisseur du Saas

  • Sécurité et protection des data
  • Les indicateurs de fiabilité 

Que penser des Saas les plus récents ?

  • Évaluer la solidité des nouveaux acteurs du marché
  • Testez la disponibilité du fournisseur et sa réaction en cas de problème

Quel type de Saas est fait pour votre entreprise ?

A screen shot of a handDescription automatically generated

Les fournisseurs de Saas se différencient dans leur offre, et pour choisir celui qui vous conviendra vous devez cerner ce dont votre entreprise a besoin.

Identifiez les fonctionnalités nécessaires 

Regardez les caractéristiques d’un Saas a priori correspondant à vos attentes et demandez-vous si ce Saas répond aux besoins de votre entreprise. 

Pour répondre correctement à cette question, listez les besoins de votre entreprise et menez une étude comparative entre le Saas en jeu et les solutions alternatives. 

Cela devrait vous permettre de démêler l’important du superflu au milieu de toute cette offre. 

Chaque forme de Saas pourrait vous convenir a priori, seulement vous devez trouver la forme la plus aboutie qui puisse répondre à tous vos besoins. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un service marchand, et on paye toujours un service qu’on peut pleinement utiliser.

Exemple : le niveau de précision d’étude du comportement de vos clients

Certains Saas sont conçus pour vous aider à optimiser les funnel de conversion en analysant la data que vous lui fournirez. En effet, parmi les nombreux besoins entreprise, la question de la gestion du CRM et du tracking le long du parcours client revient assez régulièrement.

À quel niveau souhaitez-vous connaître vos visiteurs, vos leads, vos clients ?

Voulez-vous simplement connaître le nombre et la fréquence de connexion de vos clients sur votre plateforme ? Ou pousser l’étude plus loin en intégrant des données démographiques et d’interaction avec votre site ? 

Selon votre stratégie d’acquisition et votre industrie, les réponses peuvent varier. Le cas par cas prend une dimension importante et il est crucial de déterminer quelles sont les fonctionnalités business utiles du Saas auquel vous êtes tentés de souscrire.


Prenez en compte votre budget

Bien évidemment, il vous faudra prendre en compte le prix affiché lors de votre benchmark des solutions Saas possibles. Un arbitrage entre fonctionnalités et coût total est à prévoir, car si certaines fonctions essentielles sont bien souvent communes entre les différentes alternatives, il faut étudier avec soin ce qui différencie deux solutions concurrentes : gadget ou gain de temps et de performance réel ?

Néanmoins si auparavant votre entreprise devait assumer seule la maintenance et l’hébergement de ses logiciels, alors vous connaissez le coût associé à ne choisir aucune de ces solutions. 

Il est donc raisonnable de soustraire le budget que vous allez « sauver » en maintenance et hébergement au moment de calculer le coût réel d’un abonnement au Saas de votre choix.


Evaluez le fournisseur Saas

Sécurité et protection des data

Un système Saas est censé garantir non seulement l’accès continu aux données mais aussi leur protection. 

La majorité des solutions Saas adopte un niveau de protection accru, pour éviter tout piratage et toute fuite de données. Il s’agit plutôt d’une condition sine qua non qu’un critère à respecter.

Certaines entreprises s’assurent de la conformité du fournisseur Saas aux normes (Règlement Général de la protection des données RGPD, California Consumer Privacy Act CCPA) et à son vœu de protection des données en pratiquant un audit interne de la structure. 


Les indicateurs de fiabilité

La confiance dans le fournisseur passe notamment par le respect de la confidentialité des données de l’entreprise. Le fournisseur de Saas s’engage alors à ne divulguer ces données à personne d’autre que l’entreprise. 

Pour encore plus de sécurité, certaines entreprises mettent en place des clauses de confidentialité donnant lieu à des conséquences pénales si elles ne sont pas respectées. C’est une manière supplémentaire de se prémunir du risque de transmission volontaire ou non de données clés. 

Si vous souhaitez rester maître de vos datas, il est possible de demander à votre fournisseur Saas de mettre vos données dans une base de données dédiée (sorte de private cloud) pour vos données, et ainsi vous garantir une plus grande sécurité. Enfin, vous pouvez également (dans certains cas) faire de l’on-premises mais là, ce n’est plus du Saas. 

N’hésitez pas à consulter les avis des clients ainsi que ceux des experts qui analysent et comparent les solutions dans les blogs dédiés aux professionnels. Certains articles de presse donnent également une bonne appréciation du degré de fiabilité de ces logiciels.

Enfin, un dernier excellent indicateur de fiabilité est de consulter les ressources mis à disposition aux utilisateurs. L’on-boarding et l’off-boarding du Saas sont-ils facilités ? Une FAQ bien fournie est-elle présente pour guider les utilisateurs en cas de problème ? Un fournisseur de Saas qui prend soin de ses clients cochera ces critères.


Que penser des Saas les plus récents ?

Une image contenant personne, homme, avant, ordinateurDescription générée automatiquement

Évaluer la solidité des nouveaux acteurs du marché

Pour faire correctement le tri entre les différentes offres et les différents fournisseurs, vous pouvez vous poser des questions d’ordre structurel au premier abord. Certaines structures qui débutent peuvent vendre à perte au début, mais il ne faut pas pour autant les considérer comme bancales. 

Par exemple, Saagie, une jeune startup française qui fournit des services sur la mise en œuvre de projets d’intelligence artificielle, a récemment levé 25 millions d’euros pour ce projet, preuve que sa structure est suffisamment fiable pour attirer l’investissement. La confiance des investisseurs peut vous donner un premier angle de vue sur la solidité ou non des nouvelles structures. 

A vous donc de choisir entre des fournisseurs plus anciens mais qui ont montré leur expertise comme Workday qui s’est illustré par son offre de service dans la gestion RH, ou encore Oracle qui se différencie par l’ampleur et l’autonomie de sa base de données ; et des fournisseurs plus jeunes, souvent des startups comme Forest Admin qui a mis en place une plateforme d’administration d’applications web ou comme Saasdesk, qui simplifie la gestion des Saas utilisés au sein des entreprises. 


Testez la disponibilité du fournisseur et sa réaction en cas de problème

Les entreprises se doivent d’avoir constamment accès à leurs données. Ce qu’elles peuvent craindre est l’apparition de micro-bugs pouvant ralentir l’accès à celles-ci. Il est notamment question de cette crainte dans le refus des certaines entreprises à passer au système Saas. 

Une étude de PCS (Panorama Consulting Solutions) en 2017 montrait que 72% des entreprises réticentes à passer à l’ERP dans le Cloud craignaient de perdre leurs données. Même si aujourd’hui la menace d’une perte totale des données est pratiquement écartée, il n’en reste pas moins quelques craintes quant au ralentissement dans leur utilisation. 

Dans ce cas ce qu’il est crucial d’évaluer est la qualité et la rapidité du service client. Encore une fois l’avis d’entreprises déjà utilisatrices des services Saas en question est très utile. Elles sont capables de donner un rapport d’expérience sur les délais de restauration de leur fournisseur et sur leur capacité à réparer le bug en question.


Découvrez Saasdesk

Inscrivez-vous